Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

La Champagne, nouveau terreau pour le polar

 

Bar-sur-Aube - Le Baralbin Dominique Edler publie un premier roman au Pythagore, "Un privé en Champagne". Un polar à déguster

2011.05.08.jpg 

 

Dominique Edler publie le premier de cinq romans policiers mettant en scène un héros récurrent dont l'histoire tourmentée sera progressivement révélée

  

Une enquête construite dans un Barsuraubois construit de toutes pièces.

 

Bar-sur-Aube - Un suicide mystérieux, une disparition, les interventions douteuses d'un businessman luxembourgeois, des meurtres maquillés en suicide ou accident. Autant dire que la Champagne, dans l'esprit du Baralbin Dominique Edler, n'est pas qu'une riante vallée. Ce ne sont là que quelques éléments de l'intrigue que ce néo romancier a nouée dans un premier roman, "Un privé en Champagne", que vient de publier Le Pythagore.

La maison d'édition basée à Chaumont, se lance dans le polar. Objectif : sortir une collection complète prenant pour décor la région. Ça tombe bien, Dominique en a déjà écrit plusieurs sur son disque dur. Mais jamais publiés. "J'écris des nouvelles depuis une trentaine d'années", dit-il. "Il y a trois ans, j'ai commencé à écrire des romans". Son cousin n'est autre que Patrick Drouot, lui aussi prolifique, qui avait écrit Du Rififi dans les bulles, mais à la différence qu'il a déjà été édité plusieurs fois… après avoir suivi le parcours du combattant en contactant des dizaines d'éditeurs.

Mais Dominique, ancien prof de français, aujourd'hui agent administratif au Pressoir Gauthier de Bar-sur-Aube, a toujours gardé jalousement ses textes. Trop timide pour être lu. "Trop fainéant pour essayer de se faire éditer", sourit-il.

Cette fois, Le Pythagore a eu l'œil fin en lisant les lignes d'Edler. Dès les premières pages, l'auteur se place aux côtés d'une Fred Vargas locale, écrivant dans cette lignée du polar contemporain mettant en scène des personnages aux personnalités complexes, des intrigues imbriquées les unes dans les autres, le tout sur fond de fait de société.

  

Bar-sur-Aube imaginaire


Dans "Un privé en Champagne", c'est sur fond de révision de l'aire AOC Champagne, plus que jamais d'actualité dans le vignoble, que se noue et se dénoue l'intrigue. L'action se passe pendant les vendanges, période de la grande effervescence. Un détective privé, Didier Rouque, se fait embaucher à la pesée pour mieux enquêter sur la disparition d'une amie d'enfance. Arrivée à Bar-sur-Aube par le train, petits passages au café de la gare, puis direction Bronville et Bergeville que surmonte une colline où se trouve un bar de nuit. Ne cherchez pas à reconnaître un endroit avec précision ou une personne en vue dans le vignoble Barsuraubois. Nous sommes - heureusement lorsqu'on lit le livre ! - dans la pure fiction.

"C'est à la fois proche de Bar-sur-Aube et très éloigné. Je prends un lieu et je le modèle à mon imagination pour que ça colle au récit. Je n'aime pas les romans régionalistes", prévient l'écrivain.

Le roman se lit comme on déguste une coupe: une écriture fine et ciselée, pas de rebondissements spectaculaires, mais des soubresauts qui donnent du dynamisme au récit jusqu'à la dernière page. Un autre livre devrait sortir en décembre avec le même héros récurrent. Trois autres sont encore sous le coude.


Dédicace à la Maison de Presse le 18 juin 2011

  

Willy BILLIARD

Partager cette page

Repost 0