Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

Ce qu'ils en pensent…

 

L'Aube d'un privé

 

37. Une nouvelle fois, Dominique Edler a choisi des lieux familiers aux Troyens et aux Baralbins pour dérouler le troisième opus des enquêtes du détective Rouque. - M. Gibet - L'Est Eclair, mai 2013 - http://www.lest-eclair.fr/

 

36. L'écriture de cet ancien professeur de français est toujours aussi simple et pleine de rythme. Comme les deux premiers, son livre se lit d'une traite. L'éditeur Francis Zahnd confie que trois autres manuscrits sont déjà prêts. On attend la suite avec impatience! - C. Poirson - L'Affranchi de Chaumont, mai 2013 - http://www.laffranchi.fr/

 

35. Une fin pour le moins surprenante…- F. Zahnd Chaumont, avril 2011 - http://www.lepythagore.com/

 

Un privé en montagne

34. Salut Dom, j'ai fini de lire "Un privé en montagne", un pur moment de gourmandise. Je suis prêt à attaquer le troisième lors de notre prochaine rencontre. - Claude F - Montmirail, octobre 2013

 

33. Parce qu'il est tombé amoureux des Vosges quand il était tout petit, le Champenois Dominique Edler rend hommage au département et, plus surprenant, à la presse quotidienne locale... - O. Jorba - Vosges Matin, décembre 2012

 

32. Dominique voyage à travers ses propres textes et à travers les rencontres de la vie. (…) Dans le milieu difficile de l’édition, le petit succès de notre auteur détonne… - Y. Fourment - La Marne Agricole, novembre 2012

 

31. Un privé… Si vous ne connaissez pas cette série, je vous encourage vivement à vous procurer ce premier tome.  La suite: Un privé en montagne (tome 2) est tout aussi haletant!  En attente le tome 3. - Françoise GD – Troyes, novembre 2012 - http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/

 

30. J'ai fini ton livre en deux jours. Très bien! Super! - Sylvie S – Epernon, novembre 2012

 

29. A lire absolument! Dominique Edler est un auteur barsuraubois qui sans conteste a du talent dans ce genre littéraire. Un polar où le suspens est bien présent... Une lecture bien agréable avec un bon vocabulaire (…) Mais je n'en dirai pas plus. A vous de découvrir cet ouvrage publié aux éditions Le Pythagore... - Marie-Claire B – Lavau, novembre 2012

 

28. Je viens enfin de recevoir votre polar (ça faisait plusieurs mois que j'essayais de le commander en ligne...). Du coup comme on est proche de l'anniversaire de ma mère, je me retiens de le dévorer pour lui offrir ! - Marilyne C – Pouillon, octobre 2012

 

27. Salut Dominique, persiste dans ce que tu  édites; c'est très agréable à lire. Salutations. - Didier T – Colombé, octobre 2012

 

26. Super livre que "Un privé en montagne"! Je n'en attendais pas moins de toi. A recommander! Tout y est: l'écriture, le dépaysement, le suspens. C'est un livre très abouti. A lire le soir, dans tous les burons. A quand le 3ème? - Christian M - Vendeuvre, septembre 2012 - http://laplanchamots.free.fr/

 

25. L'histoire est enlevée, l'écriture riche en dialogues et le suspens ménagé habilement jusqu'au bout. On attend avec impatience la suite des aventures de cet attachant détective qui manie si bien l'humour. - Françoise Ramillon - Le JHM, juillet 2012 - http://www.jhm.fr/

 

24. Avec son personnage sympathique et pudique, Edler déroule son histoire, tirant le moindre fil pour mieux comprendre le sens d'un fait servant l'intrigue. Avec ces "cliffhangers" qui suspendent l'intérêt du lecteur à la fin de presque chaque chapitre, le livre reste solidement collé aux mains du lecteur. - W. Billiard L'Est Eclair, mai 2012 - http://www.lest-eclair.fr/

 

23. C'est un roman bien écrit dont on regrette peut-être qu'il ne dure que 175 pages. On attend avec impatience la suite des aventures de Didier Rouque car Dominique Edler a encore au moins quatre manuscrits déjà prêts. - L. Ravier La Voix de la HM, mai 2012 - http://www.voixdelahautemarne.fr/

 

22. Comme les premières, ces nouvelles aventures sont très agréables à lire. L'écriture est simple, sans fioritures, mais très efficace. Et le suspens est au rendez-vous. Difficile de ne pas lire cette histoire d'une traite pour en connaître le dénouement le plus rapidement possible... - C. Poirson - L'Affranchi de Chaumont, mai 2012 - http://www.laffranchi.fr/

Un privé en Champagne

21. Je viens de lire le 1er des 3 et je ne suis pas déçue, vous m'avez réconcilié avec le polar, enfin un polar ou le sang ne dégouline pas à toutes les pages, encore merci. (…) Ce que vous écrivez est épatant. - Bernadette L - Esternay, octobre 2013

 

20. Rien à dire, ce livre est très facile à lire, simple et intriguant jusqu'au bout, je le conseille vivement. Une aventure policière dans l'univers du champagne, dans le département de l'Aube. L'enquête de Didier Rouque, un détective privé qui suit la piste de la fille d'un ami, disparue. - Julie - Amazon.fr, août 2012

 

19. Vous cherchez un roman qui vous tiendra en haleine 170 pages durant? Voici une aventure policière dans l'univers du champagne, basé dans le département de l'Aube. On y suit l'enquête de Didier Rouque, détective privé de son état, sur la piste de la fille d'un ami, disparue. L'écriture est fluide, l'aventure se suit sans temps mort, je vous conseille vivement ce roman, qui n'a bien entendu pas la prétention de révolutionner le genre policier, mais qui est très agréable à lire. - Sephiroth – Amazon.fr, juillet 2012

 

18. A toutes les personnes qui n'ont pas encore lu un privé en champagne. N'attendez pas; dégustez; un véritable polar sympathique haletant et très facile à lire un moment de détente pour les vacances. Bravo on en veut encore. Merci M. Edler  - J. Hygan - Bourbonne, mai 2012

 

17. Cher Monsieur Edler, j'adore littéralement et je trouve que le temple de la littérature policière est trop petit pour le détective Didier Rouque. Des romans étonnement ficelés, des polars à la française comme on les aime. - Michel H - Paris, juin 2012

 

16. L’histoire d’ "Un privé en Champagne" (Le Pythagore) se passe dans un Bar-sur-Aube, revu et corrigé. (…) Bien documenté sur le monde du champagne, ce premier roman local est plein de suspens et de rebondissements. - Médiathèque du Grand Troyes – juin 2012 - http://www.mediatheque.grand-troyes.fr/

 

15. Un livre digne des grands polars américains… - Pages après Pages, Paris 17ème - http://pagesaprespages.com

 
14. Un style simple et nerveux, agréable et moderne dans un livre qui ne vous tombe pas des mains. (…) Si le commissaire Maigret partait en vacances, je ne manquerais pas de frapper à la porte de votre perspicace détective... En attendant d'emboîter le pas de votre Privé en Montagne...- Dany T – Troyes, avril 2011
 
13. J'ai terminé la lecture de ton premier roman édité! Ça m'a plu, je lirai la suite! - Christophe R, Libraire – Virey-sous-Bar, mars  2011
 
12. J'ai passé un réel moment de plaisir en compagnie de Didier, privé de son état. (...) C'est un bon policier, bien sympathique. Ecrit à la première personne, ce que je préfère, l'histoire nous plonge dans le milieu viticole (...) J'ai lu sur le site de Dominique Edler que d'autres enquêtes du privé Rouque allaient suivre, ne reste plus qu'à attendre leur sortie! - Virginie Herber Charleville, août 2011 - http://www.danslemondedevhs.com/
 
11. Salut Dominique, c'est Maxime. J'ai lu ton polar, j'ai A.D.O.R.E !!! C'est fluide et intense grâce à une intrigue bien ficelée, des personnages qui te ressemblent autant à toi qu'à moi (pour s'y identifier c'est important) et le dénouement est porté jusqu'à la dernière page. Du beau travail qui toutefois m'a valu deux nuits blanches. - Maxime B – Reims, juillet 2011 - http://www.champagne-info.com/
 
10. Bravo Dominique. Bravo! Nous avons été complètement avalés par l'intrigue et les personnages bien campés de cette histoire. Un bon polar qui mériterait d'être connu au delà de notre région. Amitiés. - Alain C – Chaumont, juillet 2011
 
9. Salut, Dominique. Merci pour ta dédicace sympa pour le 27 juin, j'ai fait la censure positive pour ton copain: j'ai dévoré ton bouquin et moralité je reste dans l'attente du suivant... @+ - Véronique V – Chaumont, juillet 2011
 
8. Bonjour Dominique... Le texte de notre ami Serge B. m'a semblé intéressant à présenter ici, d'autant qu'il concerne un roman "moins exposé". On espère que votre héros vivra bon nombre d'aventures dans les mois et années à venir... - C. Le Nocher Paris, juin 2001 - http://www.action-suspense.over-blog.com/ 
 
7. Pour un essai, on peut dire que c'est une réussite: l'intrigue est bien construite, ménageant un suspense permanent, sans longueurs ni invraisemblances. L'histoire bien écrite se déroule dans les environs immédiats de Bar-sur-Aube… - L. Ravier La Voix de la HM, juin 2001 - http://www.voixdelahautemarne.fr/
 

6. Autre tour de force pour un premier roman, Dominique Edler n'est pas avare de rebondissements, se payant le luxe, comme un vrai pro, d'entremêler plusieurs intrigues. (…) Dès son premier roman, Dominique Edler rejoint le cercle des romanciers français ayant réussi à camper un privé crédible, pour la plus grande et simple satisfaction de lecteurs. - Serge 31 – Revue 813, juin 2001

 
5. Cette fois, le texte choisi par Francis Zahnd situe son propos à proximité immédiate de Bar-sur-Aube. A maintes reprises dans le déroulement du scénario, Dominique Edler, l'auteur, cite Langres. Chaumont. On voit apparaître les arches du viaduc... On est quasiment chez nous. On s'y voit. On s'y croit. - Le Journal de la HM, juin 2001 - http://www.jhm.fr/
 
4. Je viens de terminer le roman" Un privé en champagne" écrit par Dominique Edler (...) C'est très sympa, facile à lire et en plus ca se passe près de Bar sur aube... On le trouve dans les librairies, à Leclerc et si vous avez la chance de connaitre Dominique vous pouvez lui demander directement ! - Gaëlle T – Bar-sur-Aube, mai 2011
 
3. Le roman se lit comme on déguste une coupe, une écriture fine, ciselée, pas de rebondissements spectaculaires, mais des soubresauts qui donnent du dynamisme au récit jusqu'à la dernière page. - W. Billiard L'Est Eclair, mai 2011 - http://www.lest-eclair.fr/
 
2. Un polar dans la tradition des romans populaires. Très bien écrit  - Francis Zahnd Chaumont, avril 2011 - http://www.lepythagore.com/
 
1. Dominique Edler nous embarque sans fioritures inutiles dans l'enquête d’une disparition qui s’avèrera plus complexe qu’elle n’y paraît, avec des ramifications inattendues qui s’ancrent dans le réel du quotidien. - Patrick Drouot Bar-sur-Aube, avril 2011 - http://patrickdrouot.over-blog.com/
 

 

 


 

 

Partager cette page

Repost 0